Ambassade du Gabon en France « La vitrine qui rapproche »

Accueil > Ambassade > Service culturel > Au coeur du Service Culturel  
 

Au coeur du Service Culturel

Par l'importance des missions qui lui sont assignées et la densité de ses actions, le Service Culturel est considéré comme l?un des services clés de l?Ambassade Haute Représentation du Gabon en France. De ce fait, il remplit depuis mars 2009, quatre missions principales, à savoir :

-la promotion et la vulgarisation de la culture ;

-la gestion pédagogique et administrative des étudiants et stagiaires ;

-le suivi des activités associatives et culturelles de la diaspora ;

-la promotion des gabonais dans la fonction publique internationale.

I- DE LA PROMOTION DU GABON CULTUREL

A l'époque Ministre de la Culture, François OWONO NGUEMA avait déclaré, lors des dossiers de la RTG de 1985, qu': « un peuple sans culture est considéré comme un homme sans tête ». Aussi, par cette affirmation, avait-il invité le peuple gabonais à l'éveil d'une prise de conscience pour la valorisation et la promotion de sa culture dans son ensemble.

De manière spécifique, l'apport des intellectuels est primordial dans le développement d'un pays. A cet effet, il a paru fort utile de mettre en avant la promotion de la littérature gabonaise qui depuis les deux cousins, Louis BIGMAN et Laurent-Cyr ANTCHOUEY en 1922, a connu son essor.

Conscient que la littérature gabonaise souffre encore d'un manque de visibilité et d'une insuffisance d'auteurs de renommée internationale, même s'il existe une pratique de la littérature où les genres littéraires ont réussi à s'imposer, le Service Culturel, en partenariat avec certaines maisons d'éditions avait initié , en marge du salon du livre organisé chaque année à Paris, l'organisation des dédicaces des ouvrages écrits par les compatriotes.

De la multitude des manifestations culturelles organisées en France, l'Ambassade prend part, notamment aux expositions, vernissages, conférences, salons, festivals, etc.

II- DE LA GESTION PEDAGOGIQUE ET ADMINISTRATIVE DES ETUDIANTS ET STAGIAIRES

a. ÉTUDIANTS BOURSIERS

EFFECTIFS: 1609 (ANNEE 2012)

Modalités de demandes de bourses

Il existe trois types de formulaires de demandes de bourses :

1- Le formulaire d'Orientation pour les futurs bacheliers auquel il faut joindre une fiche Projet d'études, un engagement quinquennal qui remplace l'engagement décennal établi et délivré après l'obtention de la bourse en même temps que l'attestation de bourse ;

2- La Fiche de Demande pour les étudiants qui n'ont jamais obtenu l'allocation d'études après leur Baccalauréat ;

3- La Fiche de Rétablissement pour les étudiants en situation de suppression de bourse en justifiant deux succès consécutifs à partir de l'année de suppression.

Les dossiers sont déposés l'Ambassade au plus tard le 15 Avril pour examen et transmission à l'ANBG au plus tard le 30 avril.

Tous ces formulaires sont à télécharger sur le site suivant : www.finances.gov.gab ou www.dgbs@dg.gouv.ga

Au terme de la commission technique dont le rôle est l'attribution, le renouvellement, le rétablissement des allocations d'études ainsi que l'orientation dans les filières d'enseignement supérieur, la Direction Générale de l'Agence Nationale des Bourses du Gabon (ANBG) assure la gestion des bourses nationales au plan local et extérieur.

Campus France, actuellement Institut Français, valide les dossiers d'inscription, étape nécessaire pour l'obtention de visa d'entrée en France pour un long séjour d'études.

Le Centre National des 'uvres Universitaires et Scolaires (CNOUS) et les 28 Centres Régionaux des oeuvres Universitaires et Scolaires (CROUS) ont pour fonction, l'accueil, l'installation, l'hébergement, les inscriptions, le soutien et le suivi pédagogique de nos étudiants boursiers. Les activités du CNOUS seront transférées à campus France, crée par LOI n° 2010-873 du 27 juillet 2010 relative à l'action extérieure de l'Etat français et actuel opérateur de gestion des étudiants étrangers, à partir du 1er septembre 2012.

Le Service Culturel assure le contrôle, le suivi pédagogique et administratif, il traite les cas sociaux et veille à la bonne application des dispositions de la convention de gestion, qui d'ailleurs, devrait être revisitée au regard de la nouvelle évolution.

Les catégories de bourses.

NatureSpécificitésMontantConditions
01Catégorie D1er Cycle avec Bac et 2ème Cycle. Bourse sur le projet professionnel (1ercycle BTS, DUT, L, et 2ème cycle). Bourse d'excellence (Classes prépa).470 à 546'Attribution sur présélection
02Catégorie E3ème Cycles (Master, Dess, Dea, Doctorat).Bourse sur projets professionnels (Grandes Ecoles de Commerce et d'Industrie).546 à 622'Attribution sur présélection
03Catégorie FEtudiants en Spécialités (Régies Financières)622 à 738'Concours
04Catégorie GLauréats des Concours Nationaux des Lycées et Collèges+738'Attribution automatique sur présentation des résultats du concours

 

 

Source : Service Culturel Janvier 2012

b. ÉTUDIANTS NON BOURSIERS

EFFECTIFS: 872

Dans le cadre de la gestion des étudiants qui ne sont pas pris en charge administrativement et financièrement par l'État, l'action du service culturel consiste à établir et délivrer les attestations qui servent de justificatifs de ressources financières, pour les demandes de renouvellement du titre de séjour auprès des Préfectures. De ce fait, cette attestation est établie et délivrée après examen du dossier constitué des éléments suivants :

-une lettre d'engagement du parent ou tuteur légal ;

-les copies des trois derniers bulletins de soldes du parent ou tuteur légal.

Par ailleurs, il arrive que le service soit sollicité pour remédier aux situations d'irrégularités et bien d'autres faits sociaux.

En termes d'actions subsidiaires, le service établit à l'endroit des compatriotes les attestations de confirmation de diplômes tels que le Baccalauréat qui donne droit à l'enseignement supérieur et le Doctorat de médecine pour la pratique de la médecine générale. Il est également confronté à la remise en question, par les responsables d'établissements scolaires français, du niveau d'études secondaires des jeunes gabonais souhaitant s'inscrire dans des lycées en France.

Le tableau ci-dessous indique les cinq filières de formation les plus sollicitées par les étudiants gabonais. La réforme actuelle met l'accent sur les filières scientifiques et technologiques.

01Comptabilité et Gestion
02Ingénierie et Technologie
03Sciences Sociales
04Droit
05Sciences de la vie et de la terre (SVT)

 

Sources : Service culturel

c. STAGIAIRES

EFFECTIFS: 49

Procédure de mise en stage professionnel

Sur demande des intéressés, transmise par les Ministères d'appartenance respectifs, le Comité Technique pour les Inscriptions en Stages Professionnels (CTISP) examine les dossiers. En cas d'accord, la Direction Générale de la Fonction Publique délivre les Attestations de mise en stage, les fiches d'identifications individuelles et veille au suivi de gestion en collaboration avec les administrations d'origine d'une part, et les services extérieurs(Ambassades) d'autre part.

Le Ministère du budget, des comptes publics, de la fonction publique, chargé de la réforme de l'Etat octroie des titres de transport et délivre les quittances après paiement du reliquat des frais de formation.

Le Service Culturel, quant à lui, établit et délivre les Attestations de prise en charge, enregistre les intéressés dans la liste de gestion et les oriente vers le Consulat général. Il signe également les différentes conventions de formation en concertation avec les établissements d'accueil.

Le Consulat Général, délivre les attestations de revenus et procède à l'identification des nouveaux arrivants.

Pour sa part, la Paierie reçoit les dossiers relatifs au paiement et au remboursement des frais de formation de nos stagiaires.

Sous réserve d'instructions des autorités de Libreville, la prise en charge de l'assurance maladie des stagiaires a été suspendue pour des raisons d'insuffisance des crédits. Aussi, et dès lors que l'assurance-maladie est obligatoire sur le territoire français, deux projets de conventions ont-ils été transmis aux autorités à Libreville pour examen et suite utile à donner.

III- Du suivi des activités de la diaspora

S'agissant de la communauté gabonaise de France, il faut rappeler qu'elle est structurée en réseau associatif (plus d'une quarantaine d'associations) et constitue un relai majeur de communication, de mobilisation et participe pleinement à certaines manifestations culturelles et historiques, notamment :

-la journée de l'Afrique,

-la journée de la fraternité d'Evreux,

-le festival du film d'Amiens,

-la commémoration des combats de la somme d'Airaines.

Conformément à sa mission de promotion culturelle et dans le cadre de l'organisation des activités socioculturelles zonales, certaines associations des gabonais de France sollicitent et parfois obtiennent le soutien de l'Ambassade.

Par ailleurs, créé par décision gouvernementale en 2004, le bureau du Conseil des Gabonais de France (CGF) a été renouvelé pour trois ans le 26 avril 2009. A cet effet, les membres dudit bureau jouent pleinement le rôle d'auxiliaire et servent d'interface entre la communauté et la Mission Diplomatique.

IV- De la promotion des gabonais dans la Fonction Publique Internationale

Ouvert sur le monde économique, culturel, social et environnemental, le Gabon est présent dans de nombreux organismes internationaux. A cet effet, il joue un rôle majeur dans la recherche de la paix, de la stabilité et l'unité. C'est pour cela qu'il a acquis le « statut d'éléphant diplomatique» à cause de l'implication totale des Présidents Omar BONGO ONDIMBA dans les différentes médiations (Centrafrique, Côte d'Ivoire, Angola) et Ali BONGO ONDIMBA pour sa pleine contribution dans les enjeux mondiaux, notamment l'environnement, le développement durable et la biodiversité.

Fort de cet aura, la promotion des Gabonais dans la FPI est un enjeu majeur qui a justifié la création au Ministère des Affaires Étrangères, de la Coopération Internationale et de la Francophonie, chargé du NEPAD et de l'intégration Régionale, une Division spécifiquement consacrée à ce volet de la coopération internationale. Une synergie s'établit timidement entre ce service et l'Ambassade afin que toutes les opportunités de soutien aux compatriotes soient saisies et rendues fructueuses.

PROCEDURE DE RAPATRIEMENT DES ETUDIANTS ET STAGIAIRES

En matière de rapatriement (billets d'avion et transport effets personnels), il est alloué aux étudiants par l'ANBG un montant forfaitaire, alors que le transitaire SOTIMAT assure le transport par fret maritimes des bagages stagiaires pour le compte de la Direction Générale du Budget.

Les dossiers de demandes de titres de transport rapatriement sont constitués des éléments suivants :

-pour les étudiants boursiers :

  • une fiche dûment remplie (disponible sur le site ci-dessus indiqué),
  • une copie de l'attestation de bourse datant de moins un an après la suppression de celle-ci,
  • des copies des premières pages du passeport en cours de validité.

     

  • une lettre adressée à l'attention du Directeur Général du budget,
  • une copie de l'attestation de mise en stage,
  • une copie du certificat de scolarité ou du relevé de notes de l'année en cours.

    DE LA COLLABORATION INTERSERVICES

    Les missions du service culturel constituent un défi dont l'exigence de mise en 'oeuvre d'actions diverses et variées permet de communiquer et de collaborer avec certaines administrations locales à Libreville.14

    Part représentative de chaque mission.

    15

 

Modifié : 13 / 01 / 2014

Découvrez le musée virtuel