Ambassade du Gabon en France « La vitrine qui rapproche »

Accueil > Informations générales > Le président de la république  
 

Le président de la république

Fils du défunt Président Son Excellence El Hadj Omar BONGO ONDIMBA et de Patience DABANY, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA est né à Brazzaville le 9 février 1959. Il est marié à Sylvia VALENTIN avec qui il a quatre enfants.

Après des études de Droit à Paris, il entre dans la vie politique en intégrant le Parti Démocratique Gabonais (PDG) en 1981. A l?occasion du 3ème Congrès extraordinaire du Parti, en 1983, il est élu au Comité Central du PDG. L'année suivante, il entre au Bureau Politique du Parti en qualité de Représentant Personnel du Président de la République. Il y sera élu en septembre 1986 à l?issu d?un congrès ordinaire du Parti.

En 1989, il est nommé Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération. Il se présente comme candidat du PDG lors des élections parlementaires de 1990, premières élections organisées après la mise en place du multipartisme dans la politique Gabonaise. Il est élu Député de l?Assemblée Nationale dans la Province du Haut-Ogooué.

En 1991, S.E. Ali BONGO ONDIMBA est contraint de quitter son poste de Ministre des Affaires Étrangères après deux ans d?exercice, suite à un amendement de la Constitution qui définit un âge de 35 ans minimum pour exercer une fonction ministérielle. Après son départ du gouvernement, il se consacre à son rôle de Député à l?Assemblée Nationale.

Le Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Gabon (CSAIG) le nomme à sa tête en 1996. En décembre de la même année, il est reconduit comme candidat du PDG à la députation pour la province du Haut-Ogooué. Il est réélu en 1996.

Après avoir siégé plus de sept ans à l?Assemblée Nationale, il est nommé Ministre de la Défense Nationale le 25 juin 1999. Réélu une nouvelle fois Député de la Province du Haut-Ogooué en 2001, il accède deux ans plus tard à la Vice-présidence du PDG. Lors de l?élection présidentielle de 2005, il s?engage activement dans la campagne sous la responsabilité de Coordinateur Général de la Jeunesse.

Il est réélu la même année comme Représentant du Parti pour le Haut-Ogooué, en conservant son portefeuille ministériel à la Défense Nationale. Le 9ème Congrès Extraordinaire du Parti, en 2008, le reconduit à la Vice-présidence du PDG. Candidat du Parti à l?élection présidentielle du 30 août 2009, il est élu Président de la République Gabonaise et est investi le 16 octobre 2009.

  • La vision du Gabon émergent

    « La notion d?émergence fait appel à un nouvel état d?esprit, à un refus de mal vivre, un refus de se noyer dans le défaitisme, la démission ou la résignation. Émerger, c?est apprendre à nager pour regagner la berge. L?émergence pose donc (à chacun) un questionnement philosophique sur sa propre condition humaine. Que dois-je faire pour changer ma vie ? Que dois-je faire pour être utile à ma famille, à mon pays ? Voilà de manière simple des interrogations dont l?appropriation conduit à l?émergence. Ce chemin est essentiel pour nous, car le Gabon de demain sera ce que nous voudrons qu?il soit. Chacun à sa place doit prendre la mesure de sa responsabilité personnelle et de son devoir. »

    Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA,

    Président de la République Gabonaise, Chef de l?État

    Le projet de société présenté par S.E. Ali BONGO ONDIMBA aux Gabonais vise à la construction à l?horizon 2025 d?un Gabon émergent, grâce à la contribution de tous.
    Ce Gabon émergent s?appuie ainsi sur 9 axes prioritaires à savoir :

  • Le Gabon Vert : concerne la valorisation locale du riche écosystème - soit 22 millions d?hectares de forêts et nos 800 kilomètres de littoral maritime, grâce à l?agriculture, l?élevage, et l?écotourisme - et la gestion durable des forêts, tout en respectant les impératifs de préservation de l?environnement et de lutte contre les changements climatiques. Le Gabon entend ainsi accroitre sa contribution à l?effort mondial de préservation de l?environnement climatique, après avoir transformé 11% du territoire en 13 pars nationaux ;

  • Le Gabon Industriel : consiste en une valorisation locale des matières premières en faisant du pays un pôle régional pour les produits transformés, principalement les essences forestières, le fer, le manganèse et le gaz. Pour l?essentiel, l?objectif est de faire de l?industrie un des secteurs majeurs du développement du Gabon, à travers la création de richesses et d?emplois ;

  • Le Gabon des Services à valeur ajoutée : repose essentiellement sur la valorisation des ressources humaines (« le pétrole gris »). L?ambition ainsi portée est de faire du Gabon une référence régionale dans des domaines aussi variés que les services financiers, les nouvelles technologies de l?information, les métiers liés à l?économie verte ou encore dans certains domaines relatifs à l?enseignement supérieur et à la santé. Le Gabon des services, c?est donc l?adaptation des objectifs de l?enseignement aux nouveaux métiers qu?imposent les nouvelles orientations de notre économie.

  • Les grands chantiers (lien avec site de la Présidence de la République)
  • La diplomatie au service du Gabon émergent (lien avec site de la Présidence de la République)
  • L?agenda diplomatique (lien avec site de la Présidence de la République)

Publié le : 23 / 02 / 2012

Découvrez le musée virtuel