Ambassade du Gabon en France « La vitrine qui rapproche »

Accueil > Coopérations > Coopération Bilatérale > Informations de coopération bilatérale Gabon Monaco  
 

Informations de coopération bilatérale Gabon Monaco

La juridiction de l’Ambassade Haute Représentation de la République Gabonaise à Paris couvre, outre la France, le Portugal, la Suisse, Monaco et Andorre.

      • Date d’établissement des relations

Les relations consulaires et diplomatiques entre la Principauté de Monaco et la République Gabonaise existent respectivement depuis le 26 octobre 2007 et le 28 mars 2011, date de l’accréditation à Monaco du premier Consul Honoraire du Gabon, Monsieur Riccardo GIRAUDI, et date de la remise des copies figurées de S.E. Félicité ONGOUORI NGOUBILI, première Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire accréditée à Monaco (lettres de créances remises le 18 avril 2011). 

La Principauté est représentée à Libreville par un Consul Honoraire, Monsieur Michel VALETTE, depuis le 30 mars 2011.

      • État de la coopération

Le renforcement en cours du cadre juridique entre le Gabon et la Principauté de Monaco passe par l’adoption des instruments suivants :

  • Accord Général de Coopération ;
  • Accord de Coopération Culturelle, Scientifique et Technique ;
  • Accord relatif à la protection et à la promotion réciproque des Investissements ;
  • Convention en vue d’éviter la double imposition et de prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu.

 

En dépit d’une disposition politique à les renforcer, les relations entre le Gabon et Monaco restent à un niveau embryonnaire et concernent notamment le domaine médical.  C’est le cas de la coopération avec la Fondation Grace de Monaco en matière de lutte contre la drépanocytose, à travers la formation de médecins Gabonais à l’Université Médicale Virtuelle de Monaco. 

Il en est également de la formation prochaine de cadre infirmiers du Ministère gabonais de la Santé.

 

      • Secteurs prioritaires et perspectives

Au titre des perspectives, les secteurs de coopération susceptibles d’intéresser le Gabon sont l’environnement (préservation des écosystèmes marin et forestier, lutte contre le réchauffement climatique, protection de la biodiversité), les services (banques et assurances) et construction d’infrastructures maritimes et touristiques.
Il existe plusieurs opportunités de tirer pleinement profit de nos relations avec la Principauté.  En effet, le Gouvernement monégasque mène une politique de coopération internationale en faveur du développement dont le principal objectif est la lutte contre la pauvreté.  70% de l’Aide Publique au Développement (APD) est consacré aux pays en voie de développement.  En outre, dans le cadre de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), le Gouvernement monégasque accorde une attention toute particulière à quatre secteurs d’intervention prioritaires :

  • la santé et le secteur social, soit 52% des financements ;
  • la préservation et la valorisation des ressources naturelles (lutte contre la désertification, reboisement, développement urbain respectueux de l’environnement et préservation de la biodiversité), soit 21% des financements ;
  • l’éducation et la formation, soit  15% des financements ;
  • l’appui aux activités micro-économiques, soit 12% des financements.

Pour sa part, la Fondation du Prince Albert II se consacre principalement à la protection de l’environnement et au développement durable, et soutient la mise en œuvre des solutions innovantes et éthiques dans trois grands domaines : le changement climatique, la biodiversité et l’eau.  Par ailleurs, l’expertise de la Principauté dans les domaines des banques, des assurances, de la construction d’infrastructures maritimes et touristiques n’est plus à démontrer.

 

Publié le : 13 / 01 / 2014

Découvrez le musée virtuel