Ambassade du Gabon en France « La vitrine qui rapproche »

Accueil > Coopérations > Coopération Bilatérale > Informations de coopération bilatérale Gabon Portugal  
 

Informations de coopération bilatérale Gabon Portugal

La juridiction de l’Ambassade Haute Représentation de la République Gabonaise à Paris couvre, outre la France, le Portugal, la Suisse, Monaco et Andorre.

Le Gabon et le Portugal sont liés par des liens séculaires d’amitié et de coopération, traduits par l’établissement des relations diplomatiques avec deux Ambassadeurs non-résidents à Paris et Sao Tomé.

      • État de la coopération.

Longtemps dominées par les échanges économiques, commerciaux et culturels spontanés, ces relations sont soutenues par des visites fréquentes de hautes personnalités, notamment :

  • au niveau des Chefs d’État :
    • visite officielle à Lisbonne (décembre 2001) du Président de la République Gabonaise, Chef de l’État, SE El Hadj Omar BONGO ONDIMBA, à l’invitation de son homologue SE Jorge SAMPAÏO ;
  • au niveau des Ministres :
    • visite de travail et d’amitié à Lisbonne (9-10 février 2011) du Ministre des Affaires Étrangères de la République Gabonaise, SE Paul TOUNGUI ;
    • visite de travail et d’amitié à Libreville (28 janvier 2011) du Ministre portugais des Affaires Étrangères, SE. Luis AMADO ;
    • visite de travail et d’amitié à Libreville (26-27 février 2008) du Ministre portugais des Affaires Étrangères, SE. Luis AMADO ;
    • escale technique à Libreville (5 février 2004) de la Secrétaire d’État, SE Manuela FRANCO ;
    • visite de travail et d’amitié à Lisbonne (janvier 2001) du Ministre des Affaires Étrangères de la République Gabonaise, SE Jean PING ;
    • visite de travail et d’amitié à Libreville (janvier 1999) du Secrétaire d’État portugais, SE Luis AMADO ;
    • visite officielle à Libreville (janvier 1998) du Ministre portugais des Affaires Étrangères, SE Jaime GAMA.

Le cadre juridique est constitué des instruments suivants :

  • Accord aérien (signé à Lisbonne en 1979).  En 1993, lors des travaux de Libreville, ce texte est revu à la demande de la Partie Portugaise.  Il permet de réaliser, au terme d’une entente entre la Compagnie Aérienne Portugaise(TAP) et Air Gabon, un vol inaugural Lisbonne-Johannesburg via Libreville le 28 mars 1993.
  • Accord-Cadre de Coopération (signé a Lisbonne en janvier 2001)
  • Accord de Coopération Culturelle, Scientifique et Technique (signé à Lisbonne en Décembre 2001)
  • Accord Relatif à la Protection et à la Promotion Réciproque des Investissements (signé à Lisbonne en Décembre 2001)
  • Protocole d’Accord de Coopération entre le Centre des Investissements et du Commerce Extérieur  du Portugal (ICEP) et la Chambre de Commerce, d’Agriculture, d’Industrie et des Mines du Gabon (signé a Lisbonne en Décembre 2001)

Son renforcement est en cours d’examen, par le biais des instruments suivants :

  • Accord Commercial ;
  • Convention en vue d’éviter la double imposition et de prévenir l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu ;
  • Accord sur l’exemption des visas pour les détenteurs de passeports diplomatiques ;
  • Accord pour une consultation diplomatique régulière (entre les deux ministères des Affaires Étrangères) ;
  • Mémorandum d’entente en matière de consultations politiques bilatérales ;
  • Accord de coopération dans les domaines de la langue, de l’éducation, de la science, de la technologie et de l’enseignement supérieur, de la culture, de la jeunesse, des sports et de la communication.

Le Portugal achète du bois gabonais - le Groupe portugais SIBAE est présent dans la filière bois par le biais de la société de Placages Okoumé (POGAB) -  et assiste techniquement le Ministère gabonais de la Défense nationale.

      • Secteurs prioritaires et perspectives

L’expertise portugaise dans les domaines des infrastructures de transport et de communication, de l’industrie agroalimentaire, des industries métallurgiques, ou du commerce et du transport maritimes sont des atouts indéniables, même si le Portugal connaît actuellement une crise économique très forte.

Publié le : 13 / 01 / 2014

Découvrez le musée virtuel